Travel Vlog #2 – 3 semaines à Séoul

Je vous aurez fait attendre quelque semaines pour le dernier volet de mes aventures à Séoul, mais je termine en beauté avec un nouveau vlog!
Je suis encore novice en matière de montage et j’ai encore quelques difficultés à m’exprimer complètement naturellement face à la caméra mais je suis plutôt satisfaite du résultat. Il y a beaucoup plus de clips spontanés et je me suis régalée à visionner et re-visionner les images de ces vacances.

C’est d’ailleurs la principale raison pour ces vlogs : nous remémorer nos précédents voyages en revivant les meilleurs moments capturés sur caméra!Bien sûr il y a aussi la volonté de renseigner et de faire découvrir une destination aux personnes qui ont envie d’y partir aussi, de la leur dévoiler sous de nouveaux angles…

Bref, trêve de bavardages, je vous laisse expérimenter Séoul d’une toute nouvelle manière, dans ces 8 minutes de pur bonheur!

Si la vidéo vous plaît, n’hésitez pas à appuyer sur le petit pouce et à vous abonner à ma chaîne : The Travel Sister .
Pour regarder, mon tout premier « Travel Vlog », ma lune de miel à Santorini, cliquez ici!

À très vite, avec de nouveaux articles xxx

Publicités

Mariage à la coréenne

Quand mon mari et moi avons commencé à parler mariage, nous n’étions peut-être pas d’accord sur tout, mais il y a un aspect sur lequel notre avis était commun : nous voulions célébrer notre union dans chacun de nos pays d’origines respectifs, la Corée et la France, afin de respecter les traditions ancrées dans chacune de nos deux cultures.

Il y a 1 an jour pour jour, le 21 août 2016, nous nous sommes dit « OUI » à Séoul, en compagnie de nos proches et amis coréens. À l’occasion de ce premier anniversaire, j’ai voulu replonger dans mes souvenirs de cette merveilleuse journée en vous racontant le déroulement de notre cérémonie, suivant la tradition coréenne, agrémenté de quelques uns des magnifiques instants capturés ce jour-là.

Mais revenons d’abord un tout petit peu en arrière, au mois d’avril 2016, lorsque les préparatifs ont vraiment débutés.
En Corée, la règle veut que l’on réalise une séance photo de mariage avant le jour J. Les futurs mariés choisissent un concept, l’atmosphère qu’ils ont envie de véhiculer à travers leurs clichés, 2/3 tenues chacun, vont se faire pomponner et coiffer par des professionnels et posent tout au long de la journée devant un photographe qui réalisera les clichés qui seront à jamais immortalisés dans un bel album.

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 presetIMG_8909IMG_8941Processed with VSCO with c1 presetKibum et moi voulions un décor simple et épuré dans lequel nous pourrions prendre des photos intimes et élégantes. Puis nous voulions à tout prix quelques photos en extérieur aussi.

AEIL1299AEIL1393AEIL1444

Le jour J, nous nous sommes levés aux aurores pour aller nous préparer dans le même salon de beauté qui nous avait reçu le jour de la séance photo. En Corée, la robe de mariée, qui est louée et non achetée, est choisie par le couple ensemble. Il n’y a pas de croyances de mauvaise fortune si le marié entrevoit sa dulcinée dans sa belle robe blanche avant la cérémonie, donc nous passons notre matinée aux petits soins, en amoureux.

Environ une heure avant la cérémonie, nous nous rendons sur le lieu de la réception, un Wedding Hall situé sur les hauteurs de Myeongdong appelé La Luce (라루체). Dès notre arrivée, notre emploi du temps et réglé à la lettre. Pour commencer, les futurs époux s’engagent dans une nouvelle séance photo dans les locaux. D’abord, à deux, puis avec les membres de la famille. Ensuite, le marié sort dans le hall afin d’accueillir et serrer les mains de ses invités, alors que la mariée s’installe dans sa pièce privée où elle pourra recevoir un à un les groupes d’invités venus pour l’apercevoir et pour immortaliser cette journée.

Processed with VSCO with c1 preset

Vient enfin le moment tant attendu de la cérémonie, au cours de laquelle le couple échange les alliances et se prosterne devant les parents, en symbole de remerciement pour toutes ces années passées ensemble et afin de promettre de prendre soin de l’autre.
Mes parents n’ayant pas pu faire le déplacement jusqu’à Séoul pour l’évènement, ils nous avaient concocté une petite vidéo que l’on a visionné en présence des invités.

IMG_7087IMG_7067IMG_6906IMG_7118

L’une des particularités du lieu de réception que nous avions choisi est que la sortie des nouveaux mariés se fait à l’extérieur, où est organisé un jeté de ballons. Le temps était magnifique en cette fin de mois d’août, laissant un souvenir magique à ces derniers instants.

IMG_7219IMG_7315IMG_7402

Pour clôturer la cérémonie, nous retournons dans le hall prendre quelques clichés de groupe et, alors que la plupart des invités vont manger dans le restaurant se situant au rez-de-chaussée, les jeunes mariés ainsi que les aînés de la famille « directe » sont attendus dans une nouvelle salle pour une nouvelle cérémonie, traditionnelle cette fois-ci, dans les tenues d’antan.

IMG_7488IMG_7499

Au cours de ce moment précieux, les nouveaux époux partagent un verre d’alcool et quelques gâteries, pendant que leurs familles leurs souhaitent bonne fortune et une vie heureuse.
A l’issue de cette cérémonie, appelée 패백, les mariés se changent une dernière fois dans un ensemble traditionnel et rejoint ses invités au restaurant pour une série de salutations et de remerciements.

Processed with VSCO with c1 preset

Et c’est ainsi que s’achève la réception. Après cela, il est coutume que les héros de cette journée organisent un dîner ou une « after party » en compagnie de leurs amis les plus proches avant de s’envoler vers leur lune de miel…
(Retrouvez le récit de notre voyage à Santorini dans mon carnet de route partie 1, partie 2 et partie 3!)

À très vite pour de nouveaux articles xxx

[Spécial Corée] Passion Coffee Shop

Après avoir partagé un article complet sur quelques spécialités culinaires coréennes à ne pas manquer lors de votre séjour en Corée en fin de semaine dernière, la suite logique à vous proposer aujourd’hui pour rester dans le thème de la nourriture serait de vous présenter quelques chouettes desserts traditionnels à absolument goûter aussi.
Cependant, et vous le découvrirez certainement durant votre voyage, les coréens s’avèrent ne pas trop aimer le sucré (je sais : OH MY GOD!), c’est pourquoi vous ne verrez que très rarement une carte de desserts lorsque vous mangerez au restaurant.

Par contre, s’ils ne raffolent pas de pâtisseries frôlant le coma calorique, ils sont OB-SÉ-DÉS par le café et l’ambiance qui règnent dans les coffee shops, si bien qu’il y en a à tous les coins de rue! Et cela va de grandes chaînes internationales telles que Starbucks Coffee ou Coffee Beans à des enseignes 100% coréennes et même des cafés privés aux designs les plus canons!
Du coup, comme cette culture du café est une des choses qui m’avait beaucoup plu dès les premiers instants de mon expatriation en Corée, et l’un des éléments qui m’avait le plus manqué après mon retour en France, comme souligné dans ce précédent article, j’ai décidé de vous préparer un article dans lequel je vous en dis un peu plus sur les boissons et autres accompagnements mis en vente ainsi que sur la décoration des lieux qui joue bien souvent au moins autant que le menu proposé!

LES MENUS CLASSIQUES

Processed with VSCO with c1 preset

Les coréens sont obsédés par les Americanos, autrement appelés cafés longs ou cafés américains. On retrouve également sur toutes les cartes les Espresso, Cappucino, Macchiato et autres Lattes dont Vanille, Matcha et Patate Douce qui sont des traditionnels! A savoir que toutes les boissons sont généralement disponibles chaudes ou glacées.
(Je me suis penchée sur le café mais vous trouverez aussi toutes sortes de thés, smoothies et jus de fruits frais tout au long de l’année!)

Capture d_écran 2017-07-19 à 9.27.32 PMCapture d_écran 2017-07-19 à 9.27.16 PMCapture d_écran 2017-07-19 à 9.24.00 PMIMG_9998

LES CRÉATIONS SAISONNIÈRES

Processed with VSCO with c1 preset

Au delà des basiques, chaque enseigne et café indépendant possède ses propres créations que vous pourrez retrouver tout au long de l’année ou de manière saisonnière.
Chocolats chauds aux marshmallow ou à la menthe pendant les mois d’hivers, thé glacés aux fruits rouges et limonades aux arômes estivaux pendant l’été. De quoi faire plein de découvertes sensorielles!

Processed with VSCOcam with c1 presetCapture d_écran 2017-07-19 à 9.26.19 PMCapture d_écran 2017-07-19 à 9.26.09 PMCapture d_écran 2017-07-19 à 9.25.58 PMProcessed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

AUTRES DESSERTS 

Capture d_écran 2017-07-19 à 9.25.08 PM

Et pour les plus gourmands, vous pourrez également vous autoriser une petite douceur en plus de votre boisson avec une large sélection de gâteaux à l’américaine (cookies, muffins, cheesecakes, carrot cakes etc…)
Durant les mois d’été, il vous faudra absolument goûter LA SPÉCIALITÉ glacée coréenne que l’on appelle « Bing-soo » (빙수), faite à base de glace pilée et de tous autres ingrédients tels que des fruits frais de saison, de la pâte de haricot rouge et tout un tas d’autres possibilités, hyper rafraîchissant!

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

MES BONNES ADRESSES

Mon plus gros coup de coeur, et ce dès mon arrivée en Corée, a été le café Noliter situé dans le quartier d’Edae/이대 qui m’a immédiatement séduite grâce à son ambiance toute cozy. En effet, le lieu est divisé en petits espaces privés séparés par des cloisons, dans lesquels vous posez vos chaussures pour entrer et vous installez au milieu de coussins et couvertures autour d’une table basse pour y déguster votre boisson.

Capture d_écran 2017-07-19 à 9.25.34 PM

Dans le quartier de Seoul Station/서울역, et plus particulièrement Huamdong/후암동 où je réside généralement lors de mes séjours, j’ai découvert le café O’Fête, un espace ultra aéré et design, qui propose une carte régulièrement mise à jour et vend le carrot cake le plus OMG que vous ayez jamais dégusté!!

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

Le Hello Kitty Café, construit entièrement à l’effigie du personnage japonais, vaut le détour au moins une fois pour les amateurs afin d’y déguster des friandises 100% « kawaii » (trop mignonnes!), dans un lieu décoré exclusivement dans la couleur rose bonbon.

Capture d_écran 2017-07-19 à 9.24.30 PM

Ce genre de lieux vous plairaient-ils à vous aussi pour passer un moment de relaxation entre amis ou bien même pour étudier en toute sérénité?

À très vite pour de nouveaux articles xxx

[Spécial Corée] 10 plats à absolument goûter

Quand je commence à organiser un voyage ou une escapade, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Évidemment, l’une des premières étapes est de se renseigner sur les lieux à visiter, qu’ils soient touristiques ou moins, et pour cela je n’hésite pas à farfouiller parmi des tonnes de guides et de blogs. Mais mon processus est loin de s’arrêter là!
En effet, l’un des points que je considère les plus importants lorsque l’on prend la décision de partir en voyage, est d’essayer de s’immerger dans la culture, notamment par le biais de la cuisine locale.

Quelques unes des plus grandes richesses de la culture coréenne, ne sont autre que ses spécialités culinaires uniques, réputées pour leurs saveurs et bienfaits sur le plan de la santé. En tant que grande amatrice de cette nourriture, je vous propose aujourd’hui de découvrir une liste de 10 plats qu’il vous faudra absolument goûter, selon moi, lors de votre prochain séjour en Corée.

BARBECUE CORÉEN – 바베큐

Processed with VSCO with c1 preset

Je pense que personne ne sera surpris par cette première proposition, le barbecue coréen est l’un des plats locaux les plus réputés à l’étranger et sa notoriété est plus que bien fondée! Loin de vous les assiettes à moitié brûlées et souvent déjà froides lorsqu’elles arrivent à votre portée, ici, vous faites cuire la viande à votre table et dégustez les morceaux dès leur sortie de grill.
La bonne adresse : 두툼 (métro Chungjeongno) et 육진 (métro Bongcheon)

RAGOÛT DE KIMCHI – 김치찌개

Processed with VSCO with c1 preset

Le kimchi (chou fermenté au piment rouge) est à la base de l’alimentation coréenne. Légèrement épicé, ce ragoût est un puit de saveurs et se doit d’être goûté au moins une fois au cours de votre séjour!
La bonne adresse : La chaîne de restaurants 새마을 식당 propose un ragoût préparé en 7 minutes chrono, une pure merveille!

RAGOÛT DE PÂTE DE SOJA – 된장찌개

Processed with VSCO with c1 preset

Une grande majorité des plats coréens se présentent sous forme de soupes ou de ragoûts. Très largement consommé au quotidien, le ragoût de pâte de soja est un classique de la cuisine locale. Le goût assez particulier de la pâte de soja peut surprendre aux premières cuillères, mais plus vous en mangerez, plus vous en viendrez à l’apprécier et à en redemander!
Fun Fact : Je n’avais pas du tout apprécié le goût lors de mon premier essai, mais étant souvent présent à la table lors d’un barbecue, j’ai régulièrement été amenée à ré-essayer et ça a fini par devenir mon plat préféré!

TONKATSU – 돈까스

Processed with VSCO with c1 preset

Plat provenant originellement du Japon mais revisité par les locaux, cette recette de porc frit saura réveiller vos sens et vos papilles. Décliné en plusieurs saveurs (kimchi, fromage, patate douce etc.), il y en aura pour tous les goûts.
La bonne adresse : 메시아 (métro Seoul Station)

JAJANGMYEON – 자장면

Jjajangmyeon-21

Photo extraite de la page : chefjulieyoon.com

Recette inspirée d’un plat chinois cette fois-ci, ces nouilles agrémentées d’une sauce à la pâte de soja noire fermentée sont très appréciées de nos amis coréens et se consomment à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, souvent en livraison.

NOUILLES GLACÉES – 냉면

DSC_0061-e1468811244361

Photo extraite de la page : koreanbapsang.com

Si vous vous rendez en Corée pendant les mois les plus chauds (mai à octobre) ou si vous souhaitez vous désaltérer après un bon barbecue, ce plat de nouilles froides sera votre meilleur ami! Il n’y a rien de plus désaltérant, et elles se déclinent en version épicée ou non.
La bonne adresse : 동아냉면 (quartier Itaewon)

SOUPE DE POULET AU GINSENG – 삼계탕

Processed with VSCO with c1 preset

Cette recette est non seulement délicieuse mais elle est en plus excellente pour votre santé grâce à l’incorporation du ginseng dans la préparation.
La bonne adresse : La chaîne de restaurants 약초마을.

POULET BRAISÉ À LA CORÉENNE – 찜닭

2.-Jjimdak-Korean-Braised-Chicken

Photo extraite de la page : mykoreankitchen.com

Ce plat sucré salé est une superbe alternative pour les personnes qui n’apprécient pas trop la nourriture trop épicée (il faudra quand même préciser au serveur de retirer les piments lors de la cuisson pour un résultat pas du tout relevé). De plus il est assez complet avec un mélange de légumes vapeur, poulet et nouilles de pomme de terre; le tout servi dans une sauce à base de soja.

PIEDS DE PORC – 족발

jokbal

Cette photo ne m’appartient pas

Plat adoré des coréens lors d’une soirée de beuverie, la texture tendre des pieds de porc vous régalera sans nul doute.

POULET FRIT – 치킨

DSC_3990-copy-680x450

Cette photo est extraite de la page : plattertalk.com

Pour terminer ce classement et vous laisser sur une note gourmande, je vous conseille à 100% de goûter au poulet frit coréen, encore meilleur accompagné d’une pinte de bière bien fraîche! Vous pouvez le faire livrer à domicile, à l’extérieur dans n’importe quel endroit où vous vous trouvez, mais aussi aller le déguster au restaurant. Impossible de ne pas trouver votre bonheur avec une ribambelle de saveurs telles que soja, piment rouge, miel-moutarde…

Voilà, maintenant que vous avez le plein de bonnes adresses pour une expérience culinaire réussie, il ne vous reste plus qu’à mettre en place un itinéraire du tonnerre! J’ai d’ailleurs partagé mes incontournables pour un voyage à Séoul réussi par ici.

À très vite pour de nouveaux articles xxx

Ces choses coréennes qui me manquent

Si vous avez lu mon article d’introduction (Céline, 27 ans), vous saurez que je viens de me ré-installer en France après 5 années de vie en Corée du Sud; Séoul pour être plus précise. Alors que je viens de passer la barre des 2 mois depuis mon retour, l’heure est au bilan. Et même si je suis contente de passer de nouveau du temps avec ma famille, de retrouver un accès illimité au saucisson, au fromage, à la moutarde etc…, ou encore de pouvoir utiliser un four au gré de mes envies, je ne peux m’empêcher de commencer à ressentir le manque de certaines choses qui s’étaient installées dans ma routine coréenne au fil des années.

Si certain(e)s parmi vous ont aussi eu une expérience en tant qu’expatrié, il est fort possible que vous ayez également connu cette phase de manque et j’ai donc eu envie de partager dans un article, ces quelques éléments que je regrette ne pas avoir pu ramener avec moi!

Processed with VSCO with c1 preset

#1. Les cafés coréens et plus particulièrement les Vanilla Latte
Alors je sais, vous allez me dire que ce ne sont pas des choses totalement introuvables en France, mais quand on n’habite pas Paris, Lyon, Bordeaux ou tout autre grande métropole de notre cher pays, il n’y a aucun Starbucks pour nous sauver la mise et dans les cafés privés, bizarrement, les vanilla lattes ne semblent pas avoir la côte…
Le plus ironique dans l’histoire est que je ne fréquentais jamais les coffee shops lors de mes années pré-expatriation, mais maintenant que j’y ai pris goût, le manque est clairement insoutenable!

#2. L’efficacité de l’administration coréenne
J’ai toujours su que notre système administratif avait des progrès à faire, mais avant de découvrir qu’il était possible de résilier n’importe quel abonnement / assurance avec un simple appel téléphonique, d’obtenir toute sorte de document sans faire la queue dans le service concerné pendant des heures ou d’obtenir un titre de séjour en moins de deux semaines (!), je ne m’étais jamais rendue compte de l’étendue des dégâts.
Et maintenant que je dois m’occuper de la régularisation du statut de mon mari en France, « the struggle is real!!! » (*la lutte est réelle).

#3. Les cosmétiques et la mode coréenne
Je suis une fille et forcément, en cinq années de vie à Séoul, mon style s’est façonné en fonction des choses qui nourrissaient mon imagination ici et je suis devenue adepte de certaines marques. Jusqu’à présent, les dégâts sont mineurs puisque simplement deux d’entre elles me voient saliver devant les nouvelles collections : Mixxo et Etude House.
Bien sûr, je ne serais pas contre l’idée d’une petite virée shopping dans mes quartiers préférés (Myeongdong, Hongdae, Idae) non plus…

#4. Quelques spécialités culinaires
L’article ne serait évidemment pas réaliste si je n’avais aucune terrible envie de plats typiquement coréens. Barbecue, poulet frit, nouilles à la sauce de soja (jajangmyeon), pieds de porc… La liste pourrait être trèèèès longue et je commence déjà à sentir mes papilles frémir donc il vaut mieux s’arrêter là je pense!

#5. Le cinéma… en VOST
Saviez-vous que très peu de pays utilisent le doublage pour les sorties cinéma à part la France?! J’ai vécu à Paris pendant 3 ans, je sais donc que l’on peut également visionner les films en version originale dans certaines villes, mais au fin fond de la Corrèze, même problème qu’au #1, on est malheureusement privés de certaines options.

Voilà, j’en ai terminé avec ma liste de manques actuels mais dites moi tout, vous! Quels sont les activités, pratiques culturelles ou encore objets qui vous ont énormément manqué de votre patrie d’adoption après votre retour sur le sol français?